S'identifier - S'inscrire - Ecrire un article - Contact

Et si je faisais mes études de kiné en Suisse ?

Vous cherchez une alternative à la France pour réaliser vos études de kiné, avez-vous pensé à la Suisse ?

En Suisse, on ne parle pas de kinésithérapie mais de physiothérapie. Mais c'est pareil.



Où faire ses études de kiné en Suisse ?

La formation de physiothérapie en Suisse a lieu dans les Hautes Ecoles Spécialisées (HES). Il existe 3 écoles en Suisse occidentale :

- La Haute Ecole de Santé Genève (HEdS-GE)
25 rue des Caroubiers
1227 Carouge (Genève)
Tel : +41 22 388 34 70
Mail : physio.heds@hesge.ch
Site internet

- La Haute Ecole Cantonale Vaudoise de la Santé (HESAV)
21 avenue de Beaumont
1011 Lausanne
Site internet

- La Haute Ecole de Santé Valais (HES-SO Valais)
5 chemin de l'Agasse 5
1950 Sion
Mail : info@hevs.ch
Site internet


Combien de temps durent les études de kiné / physiothérapie en Suisse ?

Les études de kiné en Suisse durent 3 ans pour les personnes titulaires d'un diplôme secondaire supérieur dans le domaine santé ou social, ou 4 ans pour les titulaires d'un diplôme secondaire général (maturité gymnasiale suisse).


Quel diplôme obtient-on au bout des études de kiné / physiothérapie en Suisse ?

Les études aboutissent au Bachelor, ce qui équivaut à une licence en France.


Quel est le nombre de places dans chaque école pour étudier la kiné en Suisse ?

Le nombre de places est très limité : entre 30 et 40 places par an pour chaque école. 37 places pour la Haute Ecole de Santé de Genève.

Combien coûtent les études de kiné / physiothérapie en Suisse ?

Il faut compter 500 CHF par semestre, soit environ 410 euros par semestre. Mais il faut prendre en compte le coût de la vie, assez élevé en Suisse...


Peut-on exercer en France avec un diplôme Suisse ?

Après l'obtention du Bachelor, si vous souhaitez travailler en France, ce sera possible, après autorisation du Ministère de la Santé, de le jeunesse, des sports et de la vie associative. Parfois, vous devrez réaliser un stage supplémentaire avant de pouvoir exercer en France.


Comment s'inscrire ?

Les procédures d'inscriptions sont très bien expliquées sur les sites des différentes écoles. Vous ne pourrez déposer qu'un seul dossier, il vous faudra donc choisir une seule école. Les inscriptions ont généralement lieu entre novembre et février (coût de l'inscription : 150 CHF).

Vous trouverez aussi plus d'informations sur le site d'orientation.ch, avec des résumés sur la formation de physiothérapie proposée par les différentes écoles.

Si vous avez des questions, n'hésitez pas à les poser ici, je peux y répondre ou parfois d'autres personnes ayant étudié en Suisse peuvent témoigner de leur expérience.

Pour tout savoir sur les études de kiné à l'étranger, fouillez sur ce blog, vous trouverez une mine d'information, que ce soit sur les études de kiné en Espagne, les études de kiné en Belgique, les études de kiné en Roumanie...

Et bon courage pour vos démarches !


• Etudier en Suisse • 1 commentaire  • Lu 12616 fois

Etudes de kiné en Espagne

Le témoignage d'Anna, étudiante en fisioterapia à Zaragoza

Après toutes les informations pour réaliser ses études de kiné en Espagne (appelées là-bas "fisioterapia"), voici le témoignage d'Anna, qui a sauté le pas pour faire ses études de kiné en Espagne. Elle est actuellement en 1° grado de fisioterapia, à l'université USJ de Villanueva de Gallego à Zaragoza.

Partir à l'étranger paraît toujours très compliqué. Il faut faire de multiples démarches, et pas évident de s'y retrouver. Il faut aller à la pêche aux informations et souvent l'idée est abandonnée rapidement tellement cela paraît complexe. Le témoignage d'Anna est donc important pour aider ceux qui, comme elle, ont cette idée d'étudier à l'étranger.
 

Tu es partie faire tes études de kiné en Espagne. Peux-tu expliquer pourquoi ?

 
J’ai toujours souhaité faire kiné. En sortant du BAC, j’ai choisi la médecine pour accéder à cette voie, sans succès, trop sélectif et éprouvant. J’ai cherché une voie de « substitution ». Pour la Belgique, c'est le côté sélection aléatoire qui m'a fait chercher ailleurs. J’ai hésité avec la Roumanie, mes parents n’étaient pas très chauds. Deux connaissances étaient en dentaire depuis 2 ans à Madrid, ils m’ont dit que les portes étaient grandes ouvertes (pour le moment), avec des formations sérieuses, et une super qualité de vie. Pour réaliser mon « rêve » de kiné, il n’y avait finalement pas des dizaines de solution.


Pourquoi tu as choisi l'Espagne pour tes études de kiné plutôt qu'un autre pays, comme par exemple la Belgique ?

J’avais déjà « perdu » un an en médecine, dans le seul objectif d’obtenir une place en kiné, et j’étais très loin du but. Le tirage au sort en Belgique m’a clairement refroidi. J’allais faire quoi en France si je n’étais pas prise ?

Dans ma promo, en début d’année, alors que la rentrée avait eu lieu, une dizaine d’élèves avaient fait la demande en Belgique en parallèle. La moitié a été sélectionnée; ils ont tout laché du jour au lendemain, pour faire leur rentrée 3 jours plus tard en Belgique. L’autre moitié est restée, sans perdre une année en France. Je trouve que c’est une bonne démarche, mais il faut avoir du cran, être bien organisé pour gérer les 2 en même temps.


Quelles sont les premières démarches à réaliser pour partir étudier en Espagne ?

Il faut bien consulter les sites sur internet (beaucoup d’infos sont présentes sur ce site !). Si vous avez déjà le BAC, la première chose à faire est la demande de crédential. Le mieux est de s’y prendre à l’avance, ces démarches administratives sont longues. Pour ceux qui passent le BAC l’année de leur inscription, ils pourront encore obtenir leur crédential en Juillet.


Quand as-tu commencé à faire tes démarches ?

Janvier 2013. 2 mois de pèche aux infos, à questionner autour de moi. Je suis allée en Espagne en Mars 2013 visiter les écoles/ faire les tests. C’était dans les 1ères sessions, ce qui signifie qu’on est prioritaires sur les listes d’admission. Au même moment j’ai fait ma demande de crédential. La conformation d’inscription à la Fac se fait début Juillet.


Comment as-tu fait le choix de ton école ?

Via la liste des Universités (présente sur ce site), j’ai visité leurs sites web et pages Facebook. Je cherchais des facs actives sur internet (c’est la base maintenant non ?) avec qui rentrer facilement en contact, avec des infos claires sur la formation et concernant les étrangers. La position géographique a son importance. Finalement, j’ai retenu 4 écoles qui correspondaient à mes attentes (ce ne sont pas forcément les meilleures !) :

  • Madrid (3)

  • Saragosse (1)

J’ai visité chaque école, fait les tests d’admission, comparé les frais (élevés !) et validé mon choix pour des critères perso.


Combien coûtent les études de kiné en Espagne ?

Dans mon école, je paye 8.400€ cette année (en payant tout d’un coup, alors qu’en payant un peu chaque mois c’est 9.000€). Sur les 4 ans, on note une légère augmentation.

Beaucoup d’activités facultatives en lien avec l’école sont payantes (des congrès, des formations complémentaires). Mais on peut participer à beaucoup de choses à moindre coût, notamment dans le cadre sportif.

La vie est moins chère qu’en France, surtout coté logement : on paye en moyenne 230€/mois de loyer (tout le monde est en coloc ici). Les courses alimentaires nous reviennent un peu moins cher, et faire la fête aussi !


Comment se fait la sélection dans les écoles ? Est-ce facile d'être admis dans une école de kiné en Espagne ?

C’est très variable, en fonction de l’ancienneté de l’école, de leur réputation, et de leur prix. Pour une école publique, il faut vraiment assurer avec sa note de BAC ; avec mon 13 de moyenne, c’était peine perdue (cela dit j’ai peut-être pas assez approfondi le sujet ?). Actuellement certaines écoles privées peinent à remplir leur promo, leurs portes sont donc grandes ouvertes. Les écoles qui commencent à être connues des français et à avoir bonne réputation deviennent un peu plus sélectives. Tout dépend du nombre de demandes / nombre de places, très variable selon les écoles !


La langue était-elle pour toi une barrière pour partir étudier en Espagne ?

Non au contraire, je pense que c’est un vrai plus ! Evidemment ça fait peur, je me disais que j’allais être à la ramasse. J’avais un niveau moyen en sortant du lycée avec l’espagnol en LV2. Quand j’ai pris la décision de venir en Espagne, j’ai pris des cours avec une étudiante espagnole, 3h/semaine pendant 3 mois. Moins cher qu’un vrai prof, plus spontané et plus enrichissant, elle m’aidait aussi à comprendre les démarches demandées par l’UNED ou la Fac.

A partir du moment on est sûr de venir en Espagne, l’idéal est de faire le maximum avec la langue pour être dans le bain en arrivant, la transition sera forcément plus facile.

Ici, certains français étaient déjà bilingues, qlquns n’avaient jamais travaillé l’espagnol (difficile au début, mais après 6 mois ils sont comme tout le monde), et la majorité avait un niveau scolaire moyen ou approfondi grâce à des cours complémentaires ou des voyages en pays hispanophones.

La fac laisse une part importante à l’anglais, donc à ne pas négliger 


Quel était ton parcours avant de partir en Espagne ?

J’ai passé un Bac S en 2012, avec 13 de moyenne. 11/20 en espagnol LV2. J’ai fait une année de médecine dans le but d’accéder à la voie kiné. Mon classement de janvier a été mauvais, j’étais dans la mauvaise moitié. J’ai abandonné au cours du 2eme semestre, tandis que je montais mon projet pour l’Espagne. Je n’ai pas passé le concours définitif de Mai, sans regret.


Comment sont organisées les études de kiné en Espagne ?

Ici la formation dure 4 ans, dont 9 mois de stages et un mémoire.

Je suis dans un groupe du matin : j’ai cours du lundi au vendredi de 9h00 à 14h30. (le groupe de l’aprèm fait 15h-20h20) Pour la théorique, beaucoup de physiologie, d’anatomie. De la biomécanique, de l’anglais (un plus !), des biostats, de la recherche documentaire. Pour la pratique, des cours dans des salles super équipées pour faire des manipulations. C’est ce que je préfère : très concret, des profs (kinés) impliqués.

On n’est clairement pas noyé sous les heures de cours, par contre il est nécessaire de bosser pas mal à côté. Avoir été en médecine (idem pour les anciens prépa, staps ou autre) aide à comprendre les cours, beaucoup de choses ont déjà été abordées, c’est un plus.

Le bilan est que ce n’est vraiment pas insurmontable ; avec de la bonne volonté et de l’implication, on réussit !


Quelles sont tes premières impressions de ces études de kiné en Espagne ? Penses-tu avoir fait le bon choix ?

Au fil de cette première année, je me rends compte que j’ai fait le bon choix, ici tout est réuni, la qualité des études, la culture espagnole agréable à découvrir, les échanges entre étudiants. Le contenu des cours me confirme que j’ai trouvé ma voie.


Quels conseils donnerais-tu à une personne qui souhaite faire ses études de kiné en Espagne ?

Il faut être prêt à sauter le pas, c’est-à-dire être prêt à partir loin de chez soi, être assez ouvert d’esprit pour pouvoir se faire des potes d’une autre culture, être capable de s’adapter à un nouveau mode de vie (même si l’Espagne reste un pays similaire à la France dans bcp de domaines !). Garder en tête qu’il va falloir s’immerger pour profiter pleinement des atouts qu’offre la voie Kiné en Espagne.


Après tes études, tu penses rester en Espagne ou rentrer en France ?

Je ne pense pas rester en Espagne, ici la profession n’a pas le même statut qu’en France, il est moins avantageux (remboursements des soins, reconnaissance de la profession…).

Je retournai probablement en France dans un 1er temps. Mais la possibilité de partir travailler n’importe où dans le monde est tentante, surtout après une première expérience à l’étranger pendant les études.


As-tu des informations sur la reconnaissance de ton diplôme espagnol si tu rentres en France ?

Voici mes infos : la reconnaissance du diplôme est assurée grâce au traité de Bologne. Si par malheur ce traité est « aboli », je suis tranquille car j’aurais commencé mes études avant l’abolition. La condition pour obtenir l’équivalence, c’est d’avoir effectué un quota d’heures de stage en France. Le nombre d’heures imposé dépend de la région de France où tu fais ta demande d’équivalence. Les facs espagnoles permettent de réalisé un certain nombre de ces heures, mais il faut faire par soi-même des stages en plus.


D'autres choses à rajouter pour aider les personnes qui souhaitent étudier en Espagne ?

J’observe 2 profils différents chez les français de ma promo : ceux qui en ont bavé 1 an, 2 ans, ou plus, en prépa ou dans d’autres filières avant de trouver enfin cette voie, et qui se rendent compte de la chance d’avoir accès à cette formation. Et les quelques élèves qui sortent du Bac, découvrant la liberté étudiante très loin des parents et qui ne voient pas le privilège d’accéder à des études rêvées par beaucoup d’étudiants français, et ceci sans concours, dans un pays ultra chaleureux. Si vous choisissez de venir étudier la kiné en Espagne, gardez en tête que c’est un privilège dont il faut profitez pleinement !!

 

Un grand merci à Anna pour son témoignage sur les études de kiné en Espagne, et j'espère que cela vous aidera à sauter le pas pour réaliser vos études de fisioterapia au soleil !

N'hésitez pas à partager l'article autour de vous, et bon courage pour vos démarches !



• Etudier en Espagne • 4 commentaires  • Lu 5254 fois

Choisir une école de kiné en Belgique en 2014

Le classement des écoles qui accueillent le plus d'étudiants non-résidents

 

Vous êtes nombreux à devoir faire le choix d'une école de kiné en Belgique pour réaliser vos études
 
Je me suis amusée à réaliser un classement des écoles de kiné en Belgique, pour voir lesquelles accueillent le plus d'étudiants non-résidents pour cette année 2013-2014. J'avais fait la même chose l'année précédente et beaucoup me demandaient les chiffres pour cette nouvelle année !
Alors, je me suis lancée, j'ai réalisé ce tableau en récupérant les chiffres sur les sites des différentes haute-écoles et universités.



 

Nom

Type

Nombre de dossiers non-résidents déposés

Places disponibles

Pourcentage

1

Haute Ecole Charleroi Europe (Louvain en Hainaut HELHa)

Haute-Ecole
201
29
14,43 %
2

Université Catholique de Louvain (UCL)

Université
284
97
34,15 %
3

Université de Liège (ULG)

Université
195
33
16,92 %
4
Haute Ecole de la Province de Liège
Haute-Ecole
419
105
25,06 %
5

Institut d’Enseignement Supérieur Parnasse Deux Alices

Haute-Ecole
278
64
23,02 %
6

Haute Ecole Robert Schuman

Haute-Ecole
-
32
-
7

Haute Ecole Provinciale de Hainaut Condorcet

Haute-Ecole
-
91
-
8

Haute Ecole Paul Henri Spaak (ISEK)

Haute-Ecole
154
37
24,03 %
9

Université Libre de Bruxelles

Université
197
33
16,75 %
10

Haute Ecole Libre de Bruxelles (HELB)

Haute-Ecole
161
42
26,09 %
 
 
Et maintenant, il va falloir faire votre choix, sachant que ces chiffres varient d'une année sur l'autre.
On ne sait pas combien de personnes tenteront leur chance l'année prochaine dans chacune de ces écoles. Il faut donc garder en tête que le nombre de places offertes aux non résidents n'a d'intérêt que si l'on sait combien de personnes tenteront leur chance !!! Et, c'est un peu aléatoire...
Si cette année 2013-2014, on avait statistiquement plus de chances d'être admis à l'UCL que dans une autre école, ce ne sera pas forcément le cas l'année prochaine.

Alors, bonne chance et courage à tous les futurs candidats !!

Si vous voulez des informations pour réaliser vos études de kiné en Belgique, c'est par ici : études de kiné en Belgique.

Si vous souhaitez accéder à la liste des Hautes-Ecoles et Universités en Belgique, c'est plutôt par là : liste des haute-écoles et universités en Belgique




• Etudier en Belgique • 0 commentaires  • Lu 32229 fois

Planète Monde déménage !



Une petite information pour ceux qui me suivent...

Planète Monde est en train de déménager !

Le blog se scinde en deux parties : tout ce qui concerne le voyage sera transféré vers http://www.planete-monde.com. Un nouveau blog tout neuf !
Et ce qui concerne les études à l'étranger restera ici. Ce sera un peu le bazar au début, le temps du déménagement mais ensuite, ce sera beaucoup plus clair, et je crois que chacun y trouvera son compte !
J'espère que vous continuerez à me suivre !

PS : si vous êtes forts en réalisation de bannière, vous pouvez me chuchoter des idées, j'en tiendrai compte, et l'originalité est la bienvenue !



• Etudier en France • 3 commentaires  • Lu 3117 fois

Bref... j'ai fait mes études de kiné en Roumanie !

Nombreux sont les étudiants qui partent pour réaliser leur objectif, comme celui de devenir kiné.
Les pays favoris des étudiants pour les études de kiné sont la Belgique, l'Espagne, la Suisse et la Roumanie.




Ce qu'il faut savoir
:

- La formation de kiné en Roumanie se fait - jusqu'à présent - seulement en roumain (mais cela peut changer puisque déjà pour les études de médecine, on peut suivre des cours en français ou anglais).
- La plupart des écoles de kinésithérapie ont mis en place le programme SOCRATES / ERASMUS, ce qui favorise la mobilité des étudiants.
- L'apprentissage de la langue roumaine est assez simple (éventuellement passer une année préparatoire pour apprendre la langue).
- Les études de kiné en Roumanie durent 3 ans
- Il n'y a pas de concours d'entrée, la sélection se fait sur dossier
- L'ambiance est généralement bonne, pas de compétition, pas de sélection, et une formation de qualité


Quelles sont les écoles où je peux étudier la kinésithérapie en Roumanie ?

Pour l'instant, 11 universités en Roumanie forment au métier de kinésithérapeuthe.

- UMF Carol Davila, Bucarest
- Académie Nationale de l’Education Physique et Sport, Bucarest
- Université de Bacau : faculté de sciences du Mouvement, du Sport et de la Santé, spécialité Education Physique et Sport, et Kinésithérapie
- Université d’Oradea
- Université de Pitesti
- Université de Cluj
- Université d’Arad
- Université de Timisoara
- Université d’Iasi
- Université de Craiova
- Université de Suceava


Faut-il un visa pour étudier la kinésithérapie en Roumanie ?

Les citoyens des pays tiers à l'Union Européenne ont besoin d'un visa d'études. Il est délivré par l'Ambassade Roumaine du pays d'origine, en vertu de l'acceptation délivrée par la Direction Générale des Relations Internationales du Ministère de l'Education Nationale de Roumanie.

Les citoyens de l'Union Européenne n'ont pas besoin de visa pour étudier en Roumanie. Mais ils doivent annoncer leur séjour aux organes du Ministère de l'Administration et de l'Intérieur une fois leur installation effectuée. Pour cela, rapprochez vous du Département pour les étudiants étrangers, qui vous conseillera à ce sujet.


Quand s'inscrire dans les écoles ?

Les inscriptions débutent généralement en mars et se terminent en juillet. Je vous conseille de vérifier sur les sites internet des universités car les dates limites d'inscription peuvent varier d'une université à l'autre.


Sur quels critères se fait la sélection ?

La sélection se fait sur dossier. Il faut s'y prendre bien à l'avance pour les démarches. Une fois votre dossier rempli, des points vous sont attribués en fonction des crières que vous remplissez.


Combien ça coûte ?

Les frais de scolarité s'élèvent à 3500 € par an environ et peuvent varier selon les universités.
Pour le coût de la vie, il faut compter entre 200 et 400 € par mois (loyer, charges, nourriture, sorties, téléphone...).


Si vous avez d'autres informations sur les études de kiné en Roumanie, n'hésitez pas à les communiquer via les commentaires, cela peut être utile aux personnes qui souhaitent se lancer dans l'aventure !
Bon courage pour vos démarches, et si l'article vous a été utile, vous pouvez rejoindre Planète Monde sur Facebook, vous serez ainsi tenu au courant des actualités !

 


• Etudier en Roumanie • 10 commentaires  • Lu 16347 fois

Les études de médecine en Roumanie

La Roumanie attire de plus en plus les étudiants qui souhaitent réaliser leurs études de médecine ou encore de kiné, dentaire ou bien d'autres spécialités.




Ce qu'il faut savoir :

Les études de médecine en Roumanie sont dispensées en roumain, en français ou en anglais. Elles durent 6 ans.
Même si vous suivez votre cursus en français, il est préférable d'apprendre le roumain, d'une part pour vous intégrer plus facilement mais aussi pour les stages cliniques et pour communiquer avec les patients (au moins à partir de la 4ème année).
C'est une langue qui s'apprend vite étant donné les similitudes avec le français. Et comme vous avez 3 ans pour l'apprendre... no soucy !
Il n'y a pas de concours d'entrée, la sélection se fait sur dossier.
Les universités les plus réputées sont Cluj et Iasi au niveau de la section française, et aussi l'université de Bucarest (mais l'enseignement ne se fait pas en français).
L'ambiance est généralement bonne, pas de compétition, pas de sélection, et la formation de qualité.


Quand s'inscrire dans les écoles ?

Les inscriptions débutent généralement en mars et se terminent en juillet. Je vous conseille de vérifier sur les sites internet des universités car les dates limites d'inscription peuvent varier d'une université à l'autre.


Sur quels critères se fait la sélection ?

- A l'université de médecine de Cluj, la sélection se fait sur dossier. Mais de nombreux étudiants sont refusés chaque année. Il faut s'y prendre bien à l'avance pour les démarches. Une fois votre dossier rempli, des points vous sont attribués en fonction des crières que vous remplissez.

- A l'université de Iasi, la sélection se fait également sur dossier, avec un système de points. Les meilleurs dossiers pourront rentrer à l'université, dans la limite des places disponibles (100 en médecine générale)


Combien ça coûte ?

Les frais de scolarité s'élèvent à 5000 € par an à l'université de médecine de Cluj, et 4500 € par an à l'université de Iasi.
Pour le coût de la vie, il faut compter entre 200 et 400 € par mois (loyer, charges, nourriture, sorties, téléphone...).


Faut-il un visa pour étudier la médecine en Roumanie ?

Les citoyens des pays tiers à l'Union Européenne ont besoin d'un visa d'études. Il est délivré par l'Ambassade Roumaine du pays d'origine, en vertu de l'acceptation délivrée par la Direction Générale des Relations Internationales du Ministère de l'Education Nationale de Roumanie.

Les citoyens de l'Union Européenne n'ont pas besoin de visa pour étudier en Roumanie. Mais ils doivent annoncer leur séjour aux organes du Ministère de l'Administration et de l'Intérieur une fois leur installation effectuée. Pour cela, rapprochez vous du Département pour les étudiants étrangers, qui vous conseillera à ce sujet.


Et après ?

Il existe une reconnaissance automatique des diplômes entre les pays de l'UE. Cela signifie qu'un médecin formé en Roumanie, par exemple, peut aller travailler en France librement, à condition qu'il maîtrise suffisamment le français. Il s'agit de la seule condition exigée par l'Ordre au moment de son inscription.


Si vous avez d'autres informations sur les études de médecine en Roumanie, n'hésitez pas à les communiquer via les commentaires, cela peut être utile aux personnes qui souhaitent se lancer dans l'aventure !
Bon courage pour vos démarches, et si l'article vous a été utile, vous pouvez rejoindre Planète Monde sur Facebook, vous serez ainsi tenu au courant des actualités !
 
   

• Etudier en Roumanie • 2 commentaires  • Lu 3141 fois
Plus d'articles (25 articles sur 5 pages):


Dernières discussions



Vous cherchez ?

Recherche personnalisée


Autre monde


 
Rejoignez-nous sur Facebook
pour être au courant des actualités :

< Planète Monde >